Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
BEJAR PASSION

BEJAR PASSION

MES PASSIONS AU FIL DES JOURS

Publié le par Yvette
Publié dans : #bucolique

 

 

article_pistachier.jpg

  J'ai vu cet article sur TF1 aujourd'hui

et j'ai pensé à ceux qui comme moi aiment ces vieux arbres

 

  Article pris sur : http://www.20minutes.fr/

 

ENVIRONNEMENT - Le concours, organisé par l'Office national des forêts et le magazine Terre Sauvage, a récompensé cet arbre exceptionnel...

Ses 190 centimètres de tour de taille ne l’ont pas empêchés de remporter les faveurs du jury: le pistachier de Ghisonaccia, en Haute-Corse, a des mensurations parfaites mais également une histoire qui ont ému l’écrivain Didier Van Cauwelaert et les jurés du prix de l’Arbre de l’année. Ce concours, organisé par l’Office national des forêts (ONF) et le magazine Terre Sauvage, avec le soutien (entre autres) de l’Unesco, du ministère de l’Ecologie, de la Fondation Yves Rocher et de la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO), a décerné jeudi soir le prix du jury à ce pistachier corse et le prix du public à un «arbre girafe» de Fouesnant, dans le Finistère.

Le choix fut difficile pour le jury, entre le châtaigner à vœux, le genévrier qui protège des épidémies, l’if millénaire dans lequel peuvent entrer 15  à 30 personnes et le poirier de 200 ans dont le propriétaire est resté vert malgré ses 94 ans. Trois critères ont été prix en compte pour élire l’arbre de l’année: sa beauté, son potentiel de biodiversité et surtout son histoire et son lien avec les hommes. «Il y a des vibrations qui circulent entre le végétal et nous, est convaincu Didier Van Cauwelaert, auteur de Journal intime d’un arbre. Peut-être les arbres absorbent-ils les émotions humaines et nous les renvoient, c’est pour cela que nous nous sentons en famille en forêt.»

«Une maison ça se reconstruit, occupez-vous de l’arbre»

Sur les 26 arbres en compétition, c’est la belle histoire du pistachier de Ghisonaccia qui a le plus ému le jury: enseveli sous des gravats laissés sur place après la construction d’une route, l’arbre a été mis au jour par Elise Inversin, une bergère qui avait entrepris de démaquiser autour de chez elle pour éviter les incendies. «Elle a eu une phrase qui nous a bouleversé, reconnaît Didier Van Cauwelaert. Alors qu’un incendie avait pris autour de chez elle, elle a dit aux pompiers "Une maison ça se reconstruit, occupez-vous de l’arbre".»

Depuis, le pistachier âgé de près de 1.000 ans est devenu la star du village. Ce serait même le plus vieux pistachier lentisque de tout le bassin méditerranéen. Ses branches qui s’élèvent à sept mètres de hauteur abritent de nombreuses espèces d’oiseaux. «Cette belle aventure doit servir à faire prendre conscience que les arbres sont notre avenir, le poumon du monde, et qu’il faut les respecter», espère Elise Inversin. Le pistachier sera classé «arbre remarquable de France» et un de ses rameaux sera planté dans les jardins du ministère de l’Ecologie. Une exposition de photos sur les grilles de l’Unesco permettra de l’admirer ainsi que les autres arbres sélectionnés.

Audrey Chauvet

Commenter cet article

A

étonnante, l'histoire de cet arbre!
Répondre
Y


C'est vrai. On ne parle pas assez de ces arbres qui voient tant de choses autour d'eux et ne disent rien! Mais ils n'en pensent pas moins je suis sûre!



L

Les champions pour déplacer les arbres, ce sont les Italiens. Quand j étais là bas, je suis allé chez un marchand de vieux oliviers, il vendait des vieux oliviers avec un diamétre de tronc jusqu
a 1 metre( ça peut faire des centaines d années) . Ils étaient dans leur motte de terre, emballée dans du plastique, et cette motte pouvait faire 3-4 Métre cube. Il avait des grues de camions,
des tracteurs pour les mettre en place. Je ne sais pas combien ça coutait, mais c était un sujet qui semblait tout à fait superflux.


Bonne soirée Yvette


Latil
Répondre
Y


Oui, mes voisins ont fait venir un olivier comme ça, il ne fait pas 1m de diamètre mais bien 50cm, c'est déjà ça!



L

auprès de mon arbre je vivais heureux .................
Répondre
Y


j'aurais jamais dû le quitter des yeux ..........



Z




Bonjour Yvette,


Voilà une heureuse initiative


Qui devrait inciter les autres à faire de même :


Défendre et aimer l'arbre.
Répondre
Y


Et on leur doit tant à ces arbres, ils sont puissants. Ils n'ont qu'un défaut " pour eux", c'est qu'il ne peuvent se déplacer. Eh! Chawki! tu vois un peu le désordre si les arbres
marchaient!!!!!!



J

superbe!
Répondre
Y


Merci de ta visite Joël.



K

Je l'ai vu également et la petite dame qui disait qu'elle pourrait reconstruire sa maison, mais pas l'arbre !!


Bizous !!
Répondre
Y


Cela a fait tilt dans ma tête , j'adore ces vieux arbres, on leur doit le respect!



Bienvenue sur mon blog

 

 

Nombre de visiteurs depuis le 04 04 2008

399 070


 

 
 
La liste de mes amis blogueurs est trop longue pour être mise sur cette page. Si vous voulez la consulter, allez ci-dessous, dans Activité du Blog et vous les trouverez.

 

https://www.deezer.com/playlist/1363369975?utm_source=deezer&utm_content=playlist-1363369975&utm_term=3414283404_1579878678&utm_medium=web

Articles récents

Archives

Merci à Vous!

 

Merci de votre visite.
N'hésitez pas à revenir,
la porte est ouverte
de jour comme de nuit...
Les poèmes signés Béjar ou Yvette
sont ma propriété et je vous demande de ne pas me les "emprunter" sans mon autorisation.
Merci à vous et à bientôt

Mon livre sur Gouraya.

 


Nos amis les animaux.

 

 

 

X
 
 
 

Hébergé par Overblog